Les ruptures d’approvisionnement correspondent à la non-disponibilité auprès du laboratoire d’un médicament donné. Ces situations de rupture d’approvisionnement sont de plus en plus fréquentes et préjudiciables en termes de santé publique.

Dans un cas rapporté, les auteurs ont expliqué comment, à l’aide de données bibliographiques, dans un contexte de rupture d’approvisionnement, ils ont utilisés des flacons de Mabcampath° (alemtuzumab) périmés de 14 jours pour poursuivre des cures débutées chez 2 patients, sans complication particulière.