journal.jpg

Je fais suivre un message du Pr F. Lagarce, d’Angers, rédacteur en chef d’une nouvelle revue, dans le champ de la pharmacotechnie hospitalière.

« Le nouveau journal Pharmaceutical Technology in Hospital Pharmacy est lancé. Son premier numéro sortira en mars et est bouclé. Une partie des articles est déjà accessible en ligne sur le site du journal. http://www.degruyter.com/view/j/pthp

PTHP est un journal scientifique international de langue anglaise qui contient des articles relus par les pairs en aveugle. Le système de soumission est scholar one, le système adopté par le prestigieux NEJM.
L’éditeur est de Gruyter basé à Berlin et ayant une expérience de plus de 50 ans dans l’édition.
Sur le site vous trouverez les instructions aux auteurs et le lien pour soumettre votre article.
Le journal accepte les articles originaux de recherche, les revues de la littérature, les articles d’opinion et les lettres à l’éditeur. Le journal ne contient aucun article non relu et non scientifique de type presse spécialisé, ni aucune publicité. Ce journal est fait pour répondre aux contraintes exigeantes de medline et de Thomson Reuters pour obtenir le plus vite possible une indexation de la plus haute qualité et un facteur d’impact conséquent.

Nous comptons sur vous pour soumettre vos meilleurs travaux dans le domaine de la pharmacotechnie et la technologie hospitalière (incluant Dispositifs Médicaux, Stérilisation des dispositifs médicaux, Radiopharmacie, etc.). 

La publication de tous les articles est gratuite. La lecture de tous les articles en full text est gratuite les deux premières années soit les 8 premiers numéros.

Les soumissions pour le numéro de juin (numéro 2) se terminent fin mars. Le numéro suivant paraîtra en septembre et sera dédié aux problèmes de contamination chimiques en production hospitalière.

Vous pouvez suivre l’actualité du journal sur Twitter  @PTHPjournal « 
Les premiers articles, sur les retours d’expérience de qualification de performance  d’automate de production, ou sur la viabilité de germes dans des préparations non cytotoxiques s’avèrent de premier ordre pour ceux intéressés par le champ de la pharmacotechnie hospitalière.