rubrique_p2_centreconsultations_2_0

Des patients ayant des difficultés pour avaler peuvent être en difficulté pour prendre des médicaments, notamment lorsqu’ils se présentent sous forme solide. C’est le cas du traitement anti-cholestérol par pravastatine (statine ou inhibiteur de la HMG co enzyme A) qui se présente uniquement sous forme de comprimé.

Une équipe italienne a étudié la réalisation et la stabilité d’une forme buvable fabriquée à partir de comprimés, dans un cadre pharmaceutique (fabriqués et contrôlés dans une pharmacie). Cela permet de disposer d’une forme facile à  administrer pour un patient ayant des troubles de déglutition, ou sondé (nécessitant une nutrition entérale).

La solution aqueuse de sel de pravastatine à 4 mg/mL était obtenue à partir de comprimés, d’une solution de bicarbonate de sodium et de conservateurs (parabènes). Le conditionnement était en polypropylène.

Il était étudié à la fois  la stabilité physico-chimique et microbiologique. il n’était pas précisé si la méthode analytique (par HPLC) permettait la détection de produits de dégradation.

La solution aqueuse est stable au moins 60 jours à température ambiante.