Les 19° journées franco-suisses de pharmacie hospitalière se sont déroulées à Mâcon les 23 et 24 avril 2015.

Divers posters présentés dans le journal « Pharmacien Hospitalier et Clinicien » portaient sur la préparation et le reconditionnement des médicaments :

  • préparation de gélules de cacahuètes à dose faible (à partir de 2 mg), pour réintroduction. Cette pratique  avait été évaluée dans une étude contrôlée de phase 2.  L’équipe de Tours souligne le fait qu’il n’existe pas de matière première à usage pharmaceutique pour réaliser ces gélules.
  • impact de l’arrêt de mise à disposition de phosphate monodipotassique en nutrition parentérale, notamment en néonatologie par l’équipe de Trousseau
  • comparaison de 3 systèmes de reconditionnement des médicaments en PUI par l’équipe de Necker
  • préformulation et interaction du spironolactone et du stéarate de magnésium (fonction alcaline du stéarate de Mg avec hydrolyse des fonctions esters du spironolactone) par l’AGEPS
  • dosage du D-mannose, utilisé dans une maladie rare, par CLHP couplée à un réfractomètre
  • utilisation des  sucettes doseuses (« tututes ») pour administrer des médicaments buvables, par l’équipe du Kremlin-Bicêtre.
  • restrictions d’utilisation de l’hydrate de chloral et conséquence sur la prise en charge de la sédation des enfants en imagerie
  • développement d’une forme topique anesthésiante pour la prise en charge de plaies aux urgences pédiatriques, par l’hopital  Trousseau, à base de lidocaïne, épinéphrine et tétracaïne.