topique

Le propranolol, est un beta bloquant employé en cardiologie, mais également dans de nombreuses maladies (migraine, etc). Il est aussi potentiellement utile dans le traitement des hémangiomes infantiles, par voie orale. La mise en évidence de l’intérêt du proranolol est le fruit d’une observation heureuse et fortuite appelée sérendipité.

Pour des formes localisées ou dans le cas de survenues d’effets indésirables, le recours à une forme topique a été étudié.

Une récente revue de la littérature réunissant 12 articles depuis 2012, et 597 patients a étudié l’intérêt du propranolol par voie locale.

Ainsi étaient réalisées des crèmes, des pommades, des gels, avec une concentration comprise entre 0,5% et 5%. Dans 90% des cas, les lésions diminuaient après initiation de propranolol.

Plus le traitement était débuté tôt, plus il semblait efficace.

Les effets indésirables étaient rares (et alors localisés) et jamais général. Il semble que le propranolol a une meilleure sécurité d’emploi quand employé par voie locale, comparativement à la voie générale, mais moins efficace.

Les auteurs concluent que le propranolol topique peut convenir davantage aux patients présentant de petits hémangiomes superficiels à risque de séquelles cosmétiques, lorsque l’impact cosmétique ou symptomatique ne justifie pas un traitement oral par le propranolol.