Preparations hospitalieres et magistrales

veille bibliographique en langue française sur la préparation/fabrication de médicaments en pharmacie à l'hopital et en pharmacie d'officine

Stratégie de contrôle des chimiothérapies d’un grand centre français — 25 juillet 2015

Stratégie de contrôle des chimiothérapies d’un grand centre français

Une équipe de l’institut Gustave Roussy (IGR) a analysé la manière d’échantillonner les preparations de chimiothérapie, pour effectuer les contrôles quantitatifs sur ces poches. Au lieu d’un contrôle de 100% de la production, parmi 6 les plus préparés (>400 par an), 62% des préparations ont été analysées.

Or depuis la mise au point de cette méthode d’échantillonnage, le taux de non-conformité est passé de 8,9 à 2,2%, l’IGR est passé de 30000 à 52000 préparations par an et de nouvelles molécules sont également préparées en grand nombre au niveau de la pharmacie. Les auteurs ont donc présenté leur nouvelle méthode d’échantillonage et le cout de l’analyse.

Les préparations effectuées moins de 400 unités par an sont systématiquement analysées. Parmi celles produites en grand nombre, les auteurs présentent la méthode basée sur une analyse statistique, du taux de non-conformité antérieur pour calculer le nombre de poches échantillonnées pour analyse.

Cette méthode a permis de maintenir constant le nombre de contrôles effectués en augmentant très fortement la production.

Concernant le coût de ce contrôle, il a été estimé entre  2,98 euros (analyse en chromatographie couche mince à haute performance) et 5,25 euros (analyse en HPLC).