Preparations hospitalieres et magistrales

veille bibliographique en langue française sur la préparation/fabrication de médicaments en pharmacie à l'hopital et en pharmacie d'officine

Impact sur les budgets hospitaliers : les seringues de cefuroxime intra-camérulaire préparés dans les hôpitaux sont moins chères que la spécialité non adaptée ! — 2 août 2015

Impact sur les budgets hospitaliers : les seringues de cefuroxime intra-camérulaire préparés dans les hôpitaux sont moins chères que la spécialité non adaptée !

Des membres de Théa ont comparé, dans le cadre d’une publication en libre accès, différentes stratégies économiques et l’impact budgétaire concernant l’injection intracamérulaire de cefuroxime en fin d’intervention ; les stratégies comparées étaient :

  • utilisation de l’APROKAM (spécialité industrielle de cefuroxime), qui nécessite une reconstitution avec 5 mL de solvant et reprise d’un volume avec une seringue de 1 mL pour injection de 0,1 mL.
  • Préparation d’une seringue prête à l’emploi de 1 mL contenant le cefuroxime à la pharmacie
  • Préparation d’une seringue dans le bloc

La comparaison des coûts s’est faite sur la base de données de coûts britanniques, rapportés sur 1000 interventions environ, sur 5 ans, et prend en compte les coûts de personnel, des consommables, des équipements et du cefuroxime lui même. La préparation faite à la pharmacie consistait en une préparation hebdomadaire de 26 seringues.

Le détail des coûts pour les 3 stratégies avec l’ensemble des ressources impliqué et un coût pour chaque  élément estimé à partir des données de la littérature est fourni.

Sur 5 ans, la stratégie la moins couteuse est la préparation à la pharmacie (55 875 livres), puis l’utilisation de l’Aprokam° (cefuroxime) (69 052 livres), puis la préparation dans le service (72 541 livres). Le coût du flacon d’aprokam est de 65 fois le coût de la seringue de cefuroxime.

Notons que les recommandations de préparation à la pharmacie décrites dans le formulaire national prévoient même la possibilité de préparer davantage de seringue, donc l’extrapolation sur le modèle français fournirait encore un coût moindre pour la préparation faite à la pharmacie.

Méfiance dans les publications en libre accès écrites par des personnels salariés de l’industrie pharmaceutique !