backscatter

Les pharmaciens de l’hôpital de Strasbourg présentent dans un récent travail un retour d’expérience sur 18 mois de l’utilisation de l’UV-Raman dans la préparation des cytotoxiques à la pharmacie.

La spectrométrie UV Raman est employée pour l’identification et le contrôle d’un certain nombre de cytotoxiques et les solvants associés (5-Fluorouracile ; Carboplatin ; Cisplatin; cyclophosphamide dans 2 solvants; dacarbazine dans 2 solvants ; docetaxel ; doxorubicin dans 2 solvants ; etoposide ; Gemcitabine ; Ifosfamide dans 2 solvants; Oxaliplatine ; Paclitaxel ; Pemetrexed ; topotecan ; vinblastine, vincristine ; vinorelbine).

Cette technique a été mise en oeuvre sur quasiment 6000 échantillons. Sur le plan qualitatif, dans plus de 99% des cas, cela a permis l’identification de la molécule et/ou de son solvant. Sur le plan quantitatif 1,52% des analyses a retrouvé un écart supérieur à la valeur seuil attendue (15%). La mise en place de cette technique a permis d’améliorer les pratiques de préparation (avec le cas du pemetrexed et du cyclophosphamide dans le cas présent).